Un incendie se déclare en moyenne toutes les deux minutes en France ! Face à cette triste réalité, il existe des gestes et des comportements simples à adopter.

Voici 10 conseils de prévention délivrés par le site "activeille.fr" :

1 – Contrôlez l’état de vos installations électriques :
Les installations électriques sont très souvent la première cause d’un incendie domestique en France. Il est donc nécessaire de bien faire contrôler son installation électrique régulièrement par un professionnel. [...]

2 – Ne laissez pas vos appareils en mode veille :
Pensez également à toujours éteindre vos appareils électriques si vous ne les utilisez pas et de ne pas les mettre en mode veille. Vous économiserez de l’énergie (et donc de l’argent) mais aussi vous éviterez les problèmes de surchauffe et donc d’incendie.

3 – Ne saturez pas vos prises électriques :
Vos prises électriques ne doivent pas être surutilisées. Une prise saturée d’appareils électriques risque de surchauffer et de créer un incendie dans votre maison.

4 – Nettoyez votre cheminée :
Vous possédez une cheminée ? Pensez à l’entretenir régulièrement. Pensez à la faire nettoyer par un professionnel.

5 – N’encombrez pas vos radiateurs :
Pensez à laisser de l’espace autour des radiateurs. Vos radiateurs allumés ne doivent pas être couverts et une distance de sécurité doit être respectée avec vos meubles ou votre lit.

6 – Restez dans la cuisine quand vous l’utilisez :
Dans votre cuisine, ne laissez jamais des poêles ou casseroles sur le feu sans votre surveillance et même pour quelques minutes ! [...]

7 – Équipez-vous d’un détecteur de fumée télésurveillé :
Obligatoires depuis 2015, les détecteurs de fumée préviennent rapidement les occupants de la maison d’un début d’incendie. Le détecteur de fumée avec système de télésurveillance intégré préviendra un centre de télésurveillance qui pourra vous alerter lors de votre absence et envoyer les pompiers.

8 – Ne laissez pas les enfants seuls chez vous :
Les enfants sont souvent responsables et victimes des incendies. Pensez donc à ne pas mettre à leur portée allumettes, bougies, briquets.

9 – Restez prudent quand vous fumez :
Si vous êtes fumeur, évitez de fumer dans votre lit, canapé, etc. des cendres peuvent tomber et lancer un incendie. En ce qui concerne les mégots, soyez très vigilant et éteignez-les dans un cendrier ou avec de l’eau. [...]

10 – Ne stockez pas des liquides inflammables près des sources de chaleur :
Ne stockez pas vos liquides inflammables comme des diluants de peinture, de l’essence près des sources de chaleur. Ces derniers doivent être mis à l’écart, de préférence à l’extérieur.

Bien qu’ils fassent partie des véhicules prioritaires lorsqu’ils sont en intervention, les utilitaires ainsi que camions de pompiers rencontrent de nombreuses difficultés pour accéder à certaines zones urbaines. De fait, la législation française prévoit de nombreux accès routiers qui leur sont réservés pour faciliter leur stationnement, mais également pour pouvoir intervenir à bonne distance des incendies par exemple. Les conducteurs, qui ne respectent pas les restrictions de stationnement ou d’accès réservés aux pompiers, se retrouvent en situation d’infraction au regard du Code de la route.

 

Tout savoir sur les aménagements routiers qui permettent de faciliter l’intervention des pompiers

 

Les conducteurs qui vivent au cœur de grande agglomération ne peuvent que le confirmer  : il est parfois très compliqué de quitter un emplacement de parking ou de se frayer un chemin pour accéder à leur habitation. Ainsi, il est aisé de comprendre ce que doivent ressentir quotidiennement les pompiers lorsqu’ils perdent de longues minutes à s’extraire d’une place de parking ou à manœuvrer pour accéder aux voies de desserte qui leur sont exclusivement réservées. Pourtant, toutes les personnes, qui ont fait la douloureuse expérience d’un accident de la route ou d’un incendie domestique, savent combien chaque seconde perdue peut être lourde de conséquences face à une situation particulièrement dangereuse.

 

Les places de stationnement réservées

Généralement, ce type d’emplacement de stationnement réservé est implanté à proximité des casernes. Leur mission est de permettre aux pompiers de garer leurs véhicules à proximité de la chaussée afin de réduire les temps d’intervention. Pour les rendre visibles de l’ensemble des usagers, ils sont matérialisés au sol par un marquage spécifique. Celui-ci peut également être accompagné d’un panneau de signalisation mentionnant le fait que les places de stationnement sont réservées aux pompiers. Même en cas d’arrêt minute, il faudra que les conducteurs s’orientent vers une autre solution plutôt que d’opter pour ce stationnement gênant : des vies peuvent en dépendre …

 

Les voies de desserte

Les gestionnaires de voiries prévoient systématiquement des voies de desserte pour permettre aux véhicules de pompiers d’accéder facilement aux immeubles. Généralement, tout est mis en œuvre, lors de l’implantation des différents éléments urbains, pour permettre aux pompiers d’arrêter leurs véhicules, mais également d’installer les équipements de secours. Cela offre la possibilité aux soldats du feu d’intervenir à l’aide d’échelles à coulisses, d’échelles aériennes ou encore de lances à incendie, sans mettre en danger les usagers qui circulent à proximité de la zone d’intervention. Par ailleurs, il est important de garder à l’esprit que les voies de desserte et les façades accessibles permettent également l’évacuation du public, en cas de sinistre.

Les sanctions en cas d’infraction

Conformément aux dispositions prévues dans l’article R417-11 du Code de la route, tout arrêt ou stationnement gênant sur un accès réservé aux pompiers prévus est puni. La sanction encourue est une contravention de la quatrième classe qui prend la forme d’une amende forfaitaire d’un montant de 135 euros. De plus, il n’est pas rare que les véhicules en infraction soient également enlevés et mis en fourrière.

Rien que pour l’année 2016, les pompiers ont réalisé pas moins de 4,5 millions d’interventions, soit une toutes les 7 secondes. Si le délai moyen d’intervention entre la prise d’appel et l’arrivée des soldats du feu se situe un peu moins d’un quart d’heure, cela peut être beaucoup plus important dans certains départements dont les aménagements routiers ne sont pas adaptés.

 


 

Dans le cadre des dernières mesures liées au reconfinement, et ce à partir du samedi 28 novembre, les déplacements liés à l’activité physique individuelle, à la promenade ou aux besoins des animaux de compagnie sont autorisés dans un rayon maximal de vingt kilomètres autour du domicile pour une durée maximale de 3h.


Même en cette période de confinement, les voleurs trouvent de nouvelles méthodes pour agir comme avec le vol par ruse. Le site "actu.fr" s'empare du sujet, voici le récit :

"À Meaux, la police nationale constate une recrudescence des vols par ruse (aussi appelés vols par fausse qualité). Il y a quelques jours, à Saint-Germain-sur-Morin, un couple a été visé. Les autorités appellent à la vigilance.

Le vol par ruse consiste à se faire passer pour un professionnel (agent EDF, plombier, policier etc.) afin de s’introduire plus facilement chez vous et dérober vos objets de valeur et liquidités. Certains scénarios imaginés par ces escrocs troubleraient les plus avertis.

La semaine dernière, des escrocs sont parvenus à duper ce couple de Saint-Germinois. Âgé de 80 et 95 ans, ce couple de retraités reçoit jeudi 29 octobre, la visite d’un faux agent EDF. Après le passage de cet escroc, le couple remarque la disparition de deux ou trois objets dont des tableaux sans valeur marchande. Mais l’arnaque ne s’arrête pas là.

Peu de temps après, deux faux policiers arrivent chez eux et prétendent leur ramener les fameux objets volés après avoir appréhendé le voleur grimé en agent EDF. Face au couple, ces deux prétendus policiers leur demandent si d’autres objets de valeurs ont disparu, notamment des bijoux.

Prétextant avoir des examens supplémentaires à réaliser sur les bijoux en question, ils demandent au couple de les leur remettre, promettant de revenir rapidement. Ces faux agents de police ne sont évidemment pas revenus.

Pour éviter de se retrouver victime de ces escrocs, il est recommandé de ne jamais laisser rentrer des agents chez soi sans leur demander une carte professionnelle, voire en cas de doute de procéder une vérification auprès de l’organisme ou du service d’origine pour vérifier qu’une intervention chez vous était bien prévue.
Au printemps, pendant le premier confinement, ces vols s’étaient multipliés. Ce second re-confinement risque ainsi de produire les mêmes effets. [...]"

Source : https://actu.fr/ile-de-france/saint-germain-sur-morin_77413/seine-et-marne-vigilance-les-villes-constatent-une-recrudescence-des-vols-par-ruse_37210661.html


 

En cette période de confinement, outre le fait d'utiliser la plateforme Voisins Vigilants et Solidaires et de respecter les consignes habituelles de précaution pour limiter la propagation du virus, il faut aussi être vigilant lorsque nous utilisons Internet.
 
En effet, dans un article sur leur site, les journalistes du média BFM TV ont répertorié les cinq arnaques les plus répandues du moment :
 
1) Le faux mail officiel : 
 
Tous les internautes ont un jour ou l’autre été confrontés au phishing (ou hameçonnage), un mail reprenant les codes visuels d’une institution publique [...] ou privée [...]. Le but étant d’inciter la victime à cliquer sur un lien, en lui promettant par exemple un remboursement. Dans la majorité des cas, elle est redirigée vers un site comportant un formulaire destiné à collecter des données personnelles [...] dans le but de mettre la main sur des données sensibles, souvent liées à sa carte bancaire. 
En cas de doute sur le contenu d’un mail, il est fortement déconseillé de cliquer sur le lien qui y est affiché. Il faut par ailleurs toujours vérifier que l’adresse URL d’un site Web soit la bonne, à la lettre près.
 
 2) Les faux masques :
 
Face à la pénurie de masques, de nombreux internautes ont bon espoir d’en trouver sur Internet. Une quête qui donne des idées à de nombreux escrocs. En quelques jours, une nuée de sites douteux sont apparus, proposant des masques chirurgicaux ou FFP2 à prix d’or. [...]
Alors que les masques doivent principalement être réservés aux professionnels de santé, il est fortement déconseillé de passer commande sur des sites qui ne disposent ni de numéro SIRET, de numéro de téléphone, ou même de conditions générales de vente en bonne et dûe forme. [...]

3) Le faux médicament : 
 
[...] Les faux traitements contre le coronavirus font partie des escroqueries les plus répandues ces derniers jours, avec plusieurs exemples cités. Sont notamment évoquées les promotions pour des vaccins, des produits dits “naturels” - dont l’efficacité n’a pas été prouvée - tels que des compléments alimentaires ou des huiles essentielles, voire des promesses de dépistage. Les autorités rappellent que la vente en ligne de paracétamol (Doliprane, Efferalgan) est suspendue, et que toute offre est de fait frauduleuse.
 
4) La fausse attestation : 
 
Indispensable pour tout déplacement, l’attestation dérogatoire est disponible gratuitement sur le site officiel du ministère de l’Intérieur, dans plusieurs formats. Malgré cela, certains sites proposent d’en générer, en incitant les internautes à partager leurs données personnelles indispensables pour les compléter (nom, adresse et date de naissance). Autant d’informations qui pourraient par la suite permettre de pirater certains de leurs comptes. [...]
 
5) La fausse cagnotte :
 
Pour lutter contre la propagation du coronavirus, plusieurs institutions ont fait appel à la générosité des Français pour récolter de l’argent, par exemple en passant par Facebook. [...] Des escrocs misent sur cet élan de solidarité pour dérober de l’argent, en créant de fausses cagnottes. Qu’elles concernent des hôpitaux ou des commerçants en difficulté, des dizaines de cagnottes en lien avec le terme “covid” ont été créées à ce jour sur la plateforme Leetchi. Avant de donner pour un établissement, il est indispensable de s’assurer de l’authenticité de l’opération, par exemple en se rendant sur son site Web.